Les invités



SOS Méditerranée


SOS Méditerranée est une association civile de sauvetage en haute mer, créée en 2015 face à l’urgence humanitaire en Méditerranée. Ses missions : sauver des vies, accompagner et protéger les rescapés et témoigner des réalités de la migration. « Nous ne pouvons accepter que des milliers de personnes meurent en mer sous nos yeux, aux portes de l’Europe, sans rien faire. Notre action de sauvetage en mer répond à un impératif moral et légal, alors qu’il est possible de sauver des vies. Il faut réunir des moyens et agir pour mettre fin à cette tragédie ». Dès février 2016, les équipes de SOS Méditerranée embarquaient sur l’Aquarius, un navire de 77 m affrété par l’association, pour entamer cette mission vitale de sauvetage sur l’axe migratoire le plus mortel au monde, entre la Libye et l’Italie. Depuis l’an 2000, plus de 50 000 personnes traversant la Méditerranée sont mortes en mer en tentant de rejoindre l’Europe, phénomène qui ne fait que s’aggraver ces dernières années. Porteuse des valeurs du maritime et de l’humanitaire d’urgence, l’association est apolitique, se fondant sur le respect de l’Homme et de sa dignité, quels que soient sa nationalité, son origine, son appartenance sociale, religieuse, politique et ethnique.

Site officiel

Concerts gratuits

La gratuité du festival reste le credo du collectif afin de mettre en valeur et de rendre accessible à tous une Afrique contemporaine nourrie de la richesse de son patrimoine traditionnel.




Vendredi 2 Août

Gangbe brass band

21h30


Mère fondatrice des fanfares Béninoises modernes développées à l'internationale, Gangbé Brass Band sillonne le monde depuis près de 24 ans et a conquis les plus grandes scènes mondiales. En concert ou en déambulation, ils produisent un concentré de vibrations vaudou, afrobeat et jazz irrésistiblement dansant.

Site officiel

Samedi 3 Août

Karré'Manding

18h30


Une formation toulousaine dans un répertoire de chansons du monde. Percussionniste, auteur et compositeur, Karamoko Koné est accompagné de trois musiciens : Mélissa Renard à la contrebasse, Dramane Daho à la guitare et Cyril Piquet aux percussions. Une musique et un chant entraînant qui vous fera bouger, danser et chanter.

Facebook

Dôgô Foly

21h30


Dôgô Foly est un groupe de world music mandingue formé par le chanteur compositeur burkinabé, Drissa Dembélé. S'entourant de musiciens occidentaux aux influences diverses (jazz, reggae, rock…), il crée une fusion avec la musique mandingue. Il chante en dioula et en français. Dôgô Foly, veut dire textuellement « la musique du petit frère », ce petit frère venu d'Afrique nous raconter en musique l'histoire de son pays… notre histoire à tous..

Facebook

Dimanche 4 Août

Kobedi

21h30


Sur des bases de rythmes de percussions à la rencontre de la basse électrique, se rajoutent des notes de kora mélangées à celles des guitares. Cette rencontre donne naissance à un voyage musical par l’Afrique de l’Ouest jusqu’à la Nouvelle Orléans en passant par les Antilles. Une soirée pleine de chaleur et d'énergie communicative en perspective.

Facebook

Animations



Kobedi et Art'Métiss' animeront joyeusement le marché, les rues et les jardins de la ville tout au long de la journée. Les Griots conteurs, le couple mythique Woohpy et Zaky flâneront au son du n'goni ; sur leur passage, les mots chanteront et danseront dans les ruelles de la ville.

Toute la journée, la petite scène à côté du marché artisanal est ouverte à tous. Les habitués se retrouveront dès l’ouverture du festival. La chorale ChoeurQuiBat, un savoureux mélange rythmique et polyphonique, où s'entrecroisent voix, guitare et percussions, dans un voyage de l'Afrique à Haïti, s'y produiront le samedi 3 à 17h30. Le soir, après les concerts programmés, cette scène est le théâtre de moments de partage inoubliables : les « bœufs » de l'after qui accueillent souvent les artistes qui sortent de scène.

Pour les enfants (mais pas que...) : Myriam, de l'Association Djabarra, propose aux enfants et aux plus grands d'approcher l'Afrique à travers la création de masques en terre à partir de divers matériaux mis à votre disposition et utilisés traditionnellement par les forgerons africains chargés de la fabrication des masques.

Ki-Bongo propose un atelier de création musicale éphémère, qui n'est pas un atelier avec un animateur qui dispense un savoir mais un atelier d'échange, d'écoute, un moment de partage d'une musique, d’une culture, d’un pays, d’un continent parfois mal connu. L'univers sonore original du chanteur et percussionniste Ki-Bongo est marqué par tous les styles qui ont jalonné son parcours, Il va réveiller en vous le musicien du monde… Retrouvez Katy sous sa jolie tonnelle qui maquille avec talent petits et grands.

Le marché



De l’artisanat venu de toute l’Afrique (Bénin, Togo, Niger, Burkina, Côte d’Ivoire, Maroc, Sénégal, Mali…) : tissus, bijoux, mobilier, décoration, vêtements, poteries, épices…

Kossi Traoré retrouve son arbre fétiche et son four creusé dans la terre pour faire naître des œuvres selon la technique traditionnelle du Burkina. Kossi travaille à promouvoir les métiers artistiques et artisanaux à Bobo Dioulasso au sein de l’association Farafina Art et Culture.

Le Jardin

Au jardin public de la passéjade de 10h à 20h

Le sculpteur sur bois


Sculptées à la main, avec des ciseaux à bois, une herminette, des scies, du fer forgé, ses créations sont d'authentiques œuvres d'art. Hyacinthe Solo Bambara propose l'animation d'ateliers avec comme double objectif la découverte d'une technique artisanale et l'échange interculturel. On retrouve une partie de ses œuvres exposées à la salle Jean Jaurès.

Le tisserand


Ousmane Dembélé, tisserand burkinabé, fait des démonstrations et de l’initiation au tissage traditionnel. Il confectionne des couvertures, des tapis, des sacs, des vêtements pour bébés. Apportez vos vieux pulls pour qu’ils soient recyclés !

Le batikier


Artisan teinturier en batik, Issa Oumarou est également responsable du centre Batik Sans Frontières au Niger où il forme les enfants de la rue de Niamey. Issa explique les différentes étapes de la confection d'un batik en en créant sous vos yeux.

Le calligraphe


Moulid Nid Ouissadan a à cœur de faire connaitre sa culture Amazighe et la beauté de la calligraphie Tifinagh. Il exécute ses calligraphies à l'encre de fleur de safran à l'encre de garance, d'hibiscus, ou de brou de noix faisant ainsi de ses calligraphies des œuvres écologiques.

L’artiste sculpteur sur métal


Lazare Wangraoua récupère des pièces métalliques de toutes sortes, les nettoie, les soude, les ponce, les fait briller, quelquefois même leur donne un vernis coloré. Toutes ses pièces sont uniques. Il tire son inspiration de l'observation du monde et l'élargit par l'imaginaire ou le fantastique.

Le carnettiste


Originaire de Brazzaville en République du Congo, Melain NZINDOU est un artiste peintre, plasticien et carnettiste. Il vous initiera et vous fera la démonstration de son art. (voir au chapitre « Expositions »)

Expositions

Salle Jean Jaurès de 10h à 20h

Dominique Casari, céramiste


Nous présente une collection d'objets en céramique, élaborés selon la technique du raku qui est un procédé de cuisson. Les pièces incandescentes peuvent être enfumées, trempées dans l'eau, brûlées ou laissées à l'air libre. Elles subissent un choc thermique important, ce qui donne un effet craquelé. Dominique Casari est enseignante et artiste, ayant vécu sur différents continents, engagée à la ligue des Droits de l'Homme, et coréalisatrice du film « ASMA » projeté pendant le festival.

Melain Nzindou, carnettiste - peintre


Originaire de Brazzaville en République du Congo, Melain NZINDOU est un artiste peintre, plasticien et carnettiste.  Ses toiles sont l’essence même de l’Afrique: scènes de la vie quotidienne aux bleus profonds comme ses « femmes matinales » ou aussi couleurs chaudes, celles qu'il préfère. Il a gardé de ses débuts le goût de récupérer différents matériaux et le besoin de travailler avec des pigments naturels.

Codjo, artiste peintre


Dès son plus jeune âge, il baigne dans le milieu artistique grâce à son père, talentueux peintre et musicien. Inspiré par l'Afrique et les rencontres qu’il a pu faire, il aime exprimer son profond ressenti sur chacune de ses toiles qui se veulent chargées d'histoires, d'émotions et de couleurs.

Solo Hyacinthe Bambara, sculpteur sur pierre et bois


Âgé de 35 ans, Solo s’adonne depuis son plus jeune âge à la sculpture sur bois et pierre dans son atelier à Ouagadougou au Burkina Faso. Il travaille aussi bien le bois tropical du Sahel ou la côte du Golfe de Guinée que la pierre saponite récoltée dans le village de son père. Jouant avec la masse brute du matériau, la taille et le polissage, la sagesse se fraye un chemin dans un décor décharné.

Cinéma

Salle Frédéric Soulié à la mairie

ASMA


Documentaire de 37 minutes, réalisation de Kalian Lo et Olivia Casari

« Asma » veut dire « Écoute » en arabe et retrace l’exil de sept jeunes réfugiés Soudanais jusqu’à Châtellerault. Les réalisatrices ont souhaité faire entendre la parole de ces hommes qui ont fui l’enfer de la guerre et qui demandent aujourd'hui le droit d'asile. Toujours avec pudeur, parfois en poésie, Adam et ses amis donnent à voir leurs souffrances mais aussi leur joie ponctuée d'espoirs et de désillusions. A travers ces images porteuses d'émotions contrastées, ASMA questionne et révèle la dignité et l'humanité de ceux qu'on appelle "migrants".  Portés par leurs rêves, ils ont voulu témoigner pour exister. Puisse ce projet documentaire éclairer le spectateur sur la réalité douloureuse de ces êtres humains, puisse-t-il apaiser la peur de l'autre et favoriser le partage. Puissions-nous les écouter : Adam, Adam Tour, Ibrahim, Mohammed, Rachid, Ahmed Omar et Yassin. A l’origine de ce film, il y a la rencontre de Dominique Casari, bénévole, et de ses élèves, de jeunes soudanais réfugiés désireux d’apprendre le français. Très vite, des liens se créent, une réalité se dévoile - l’urgence d’informer sur leurs parcours de vie et leurs conditions d’accueil en France s'impose comme une évidence. « Nous avons décidé de réaliser ce film pour faire exister la parole de ces personnes qui ont vécu l'inimaginable : enfer de la guerre, frontières, passeurs, Méditerranée, jungle de Calais... Comment ne pas être bouleversé par ces jeunes soudanais que nos préjugés déshumanisent et que les médias stigmatisent quand ils ne restent pas indifférents ? Ainsi nous avons souhaité les montrer autrement, en faisant le choix de mettre en valeur leur beauté, leur sensibilité et leur singularité. Pourtant derrière les sourires, transparaissent la douleur et les difficultés de ces jeunes hommes qui ont tout bravé pour pouvoir vivre dignement dans notre pays. Ce film est une invitation au dialogue et à l'ouverture. Leur histoire n'est-elle pas universelle? »

10 jours en mer : la véritable histoire de l'Aquarius


Documentaire de 52 minutes

Le 17 juin 2018, dans le port espagnol de Valence, tous les regards étaient tournés vers l’endroit où devait apparaître le navire humanitaire Aquarius. Lorsqu’il a enfin surgi, au terme d’un voyage exténuant à travers la Méditerranée. Autour de ce navire affrété par les ONG SOS-Méditerranée et Médecins sans frontières (MSF), s’est joué un épisode des relations de l’Europe avec les migrants. Une séquence de neuf jours dont l’histoire s’est écrite à la fois à bord et en dehors. L'Aquarius est devenu un symbole concret pour ceux qui, en Europe, placent les valeurs universelles du respect de la vie humaine, de la dignité et de la solidarité avant toute autre considération. En cela, l'errance et les atermoiements dus à la fermeture des ports italiens, puis l'odyssée forcée, dangereuse et dégradante de l'Aquarius en Méditerranée doivent impérativement constituer un signal d'alerte pour les dirigeants européens. Il n'est pas tolérable pour l'Europe qu'une telle situation se répète.

Stages

Danse


De 10h à 12h (sauf vendredi) et de 15h à 17h.

Barezi Soumah a été formé dans plusieurs ballets de Guinée: il a été metteur en scène du ballet Sâamato qu il a intégré dès son plus jeune âge et danseur de la compagnie "Circus Hibiscus". A présent en France, il donne des stages et des cours au sein de plusieurs associations, il a créé sa compagnie Wali Fan
20€ le stage, inscrivez-vous à l'accueil ou sur le site

Percussions


De 10h à 12h (sauf vendredi) et de 15h à 17h.

Karamoko Kone allie connaissance traditionnelle des percussions et pédagogie pour s’adresser à tous avec des enseignements basés sur les rythmes populaires d’Afrique de l’Ouest, de l’éveil à la maîtrise.
20€ le stage, inscrivez-vous à l'accueil ou sur le site

Remerciements

A tous les bénévoles !

Flo-Vivi-Manon-Flora-Aline-Sophie-Corine-Emilie-Sira-Valérie-Mapie-Clairo-Jessica-Audrey-Emma-Anouk-Isabelle-Safou-Domi–Laura–Fabienne- Barbara-Noémie-Sylviane-Fatou-Sylvie-Ginou-J.Jacques-Basile-Luc-Maël- Ghislain-Régis-Albin- Guillaume-Rachid-Patrice-Joan-Seb-Jaco- Christophe-Patrice-Patrick-Sylvain-Valentin-Peter-Jean
Heureusement qu'ils sont là !

Les commerçants de Foix qui nous soutiennent et nous encouragent.

Les services techniques de la Mairie de Foix, patients, souriants, efficaces, solidaires.

La Municipalité de Foix, le Conseil Départemental, la Région, qui nous subventionnent et permettent la gratuité de la manifestation.

La Communauté d’agglos qui nous soutient pour accueillir les artisans aux Forges de Pyrène,

Les sympathisants : ABD Fauré, Leclerc Foix,la Banque populaire de Foix, le Crédit Agricole, qui nous font confiance et nous encouragent avec une aide financière.

Tous les gens qui ont offert le gîte à nos artistes

Et SPITCH, notre graphiste préféré….