22ème festival Ingénieuse Afrique à Foix les 3 - 4 - 5 août 2018

Le collectif INGENIEUSE AFRIQUE souhaite pour la 22ème édition du festival, valoriser et promouvoir LA FEMME d’Afrique. Il serait bon que les artistes féminines soient enfin mises en lumière, et nous proposerons un panel de talentueuses chanteuses, musiciennes, danseuses, plasticiennes, cinéastes, qui combattent pour une culture épanouie.

La gratuité du festival reste le credo du collectif afin de mettre en valeur et de rendre accessible à tous une Afrique contemporaine nourrie de la richesse de son patrimoine traditionnel.

Concerts gratuits - Le marché artisanal et associatif - Les animations - Le jardin des artisans - Expositions / cinéma - Les stages

Les concerts gratuits

Tous les soirs à 21h30, un grand concert gratuit fera pulser la halle aux grains des allées de Villote. Samedi et dimanche, il sera précédé d’un apéro concert à 18h30. La nuit se finira ensuite à la scène ouverte place Parmentier pour un grand « bœuf » des musiciens de tous bords.

Vendredi 3 Août

Concert à 21h30 avec Kady Diarra

Kady Diarra compose un univers scénique où se mêlent la sensualité des musiques Bambara et l’énergie festive des percussions du Burkina Faso. Un mélange détonant où tradition ancestrale et sens de la fête se côtoient pour un spectacle étourdissant. Une voix, une énergie et une sincérité qui ne laisse personne indifférent.

Samedi 4 Août

Apéro concert à 18h30 avec Samëli

Un grain de voix remarquable qui donne à entendre la sensibilité musicale de Samëli qui a créé son propre dialecte


Concert à 21h30 avec Valérie Ekoumé

Chanteuse franco-camerounaise, elle a choisi l’afro-pop pour exprimer son style musical



Dimanche 5 Août

Apéro concert à 18h30 avec Kolinga

Duo franco-congolais qui mêle douceur folk, groove et sonorités traditionnelles africaines.


Concert à 21h30 avec Kandy Guira

Pop-folk Burkinabée envoutante




Le marché artisanal et associatif

Place Parmentier de 10h à minuit.

De l’artisanat venu de toute l’Afrique : tissu, bijoux, mobilier, décorations, vêtements, poteries, épices…

Le bronzier redonnera vie à son four creusé dans la terre pour expliquer et montrer les étapes de la fabrication d’une œuvre en bronze.



La Complet'Mandingue animera joyeusement le marché, les rues, les jardins de la ville tout au long de la journée, ainsi que Zaky, griot multi-instrumentiste, accompagné de l’intarissable Woohpy, qui conteront au gré des places de la ville.




Une scène ouverte offrira à tous les musiciens ou amoureux de la musique, de jouer du matin au soir avec des instruments et du matériel de sonorisation à leur disposition.

Les enfants pourront fabriquer des masques en terre, plumes, cauris, et les ramener en souvenir.

Le jardin des artisans

Au jardin public de la passéjade de 10h à 20h

Le sculpteur sur bois, le tisserand, le batikier, le sculpteur-récup (objets de récupération en métal), et le maître bogolan font la démonstration et l’initiation de leur art. Caty maquille petits et grands. Woohpy conteuse et griotte, recevra dans sa hutte les amateurs d’histoires croustillantes et un tantinet féministes. Moulid Nid Ouissadan fait connaître la calligraphie Tifinagh à l’encre de fleur de safran, de garance, d’hibiscus ou de brou de noix.


Les expositions / cinéma

Salle Jean Jaurès (mairie) de 10h à 19h.

Autour du marché artisanal et associatif, cœur du festival, s’articuleront les expos avec :

Une expo photo de Barbara Fels sur le maternage au Burkina Faso, de la broderie marocaine avec l'association La main tendue (31), des tableaux de Rama Ndiaye, artiste peintre Sénégalaise, et une expo photo / conférence "A la rencontre des femmes Afars" de Marion Lavabre.

Le cinéma proposera un documentaire de Nicole Ferry « Pour que ses jours fleurissent » sur l’accouchement en Kabylie, ainsi qu’un spectacle de danse contemporaine sur des textes de Thomas Sankara, filmé au Burkina Faso, proposé par l’association KWABAO.


Les stages

Des stages de danse et de percussions sont proposés aux enfants ainsi qu’aux adultes, débutants ou confirmés.

Pour les enfants de 6 à 12 ans : danse africaine les samedi et dimanche de 10h à 11h et djembé les samedi et dimanche de 11h à 12h. 10€ le stage, 15€ les deux.

Pour les plus grands, stage de danse et percussions de 10h à 12h (sauf vendredi) et de 15h à 17h les trois jours. 20€ le stage.

Vous pouvez vous inscrire à ces stages sur la page Contact ou le jour même à l’accueil du festival.